fbpx

L’inconnu et les cycles de changement

« On n’a jamais peur de l’inconnu, on a peur du connu qui arrive à sa fin. »

Jiddu Krishnamurti

Cette citation caractérise parfaitement l’enjeu que constitue le changement dans nos vies personnelles et professionnelles, et tout particulièrement en cette période déstabilisante.

Frederic Hudson, philosophe, pédagogue, écrivain, et considéré comme l’un des pères du coaching, a démontré dans son modèle éponyme (le modèle Hudson) que toutes les transitions de vie, tous les changements que nous vivons, s’effectuent selon des phases clairement identifiées et définies.

Quelle que soit la sphère de notre vie (professionnelle, personnelle, familiale, amoureuse, etc.), ces phases se suivent et se répètent au gré de notre parcours de vie et de notre évolution.

  • La première phase, identifiée comme celle de l’alignement, peut être considérée comme notre zone de confort, au sein de laquelle notre vie réglée se déroule dans un parfait équilibre entre notre environnement, nos comportements, nos compétences, et nos valeurs. Cet alignement nous permet d’être en phase avec notre identité et la mission que nous nous sommes donnée. Durant cette phase, notre énergie est élevée et positive.

Nous pourrions dire que la majeure partie d’entre nous était dans cette phase avant l’arrivée du COVID-19.

  • La deuxième phase définie par Hudson débute par un déséquilibre dans l’alignement ; ce déséquilibre est la conséquence d’un événement extérieur venant troubler la quiétude de notre zone de confort. L’agacement nous envahit, suivi de près par la colère. Le stress fait son apparition. Durant cette phase, notre énergie est élevée, mais devient négative.

L’arrivée du COVID-19 nous a plongés dans cette phase il y a quelques jours.

  • La troisième phase est la phase de crise (ou désengagement). Plus rien n’est aligné. Nos repères sont effacés. Nous faisons face à l’inconnu. L’abattement, la fatigue, un grand stress amenant parfois de la souffrance prédominent dans cette phase. Notre énergie négative est au plus bas.

Beaucoup d’entre nous vivent cette étape depuis quelques jours.

  • La quatrième phase est celle du renouveau (ou réintégration), de la renaissance. La crise a engendré des changements profonds dans notre fonctionnement. De nouveaux objectifs se dessinent, la motivation renaît. Nous nous replaçons en « mode solution ». Notre énergie se ravive et redevient positive.

Notre objectif à tous aujourd’hui est de nous propulser au plus vite vers ce renouveau qui nous permettra, à terme, de retrouver l’équilibre que nous avons perdu.

Si ce cycle a déjà été expérimenté à quelques reprises déjà par certains d’entre nous, que ce soit au niveau professionnel, personnel, familial ou dans d’autres sphères de la vie ; d’autres le vivent en ce moment pour la première fois.

Certains d’entre nous ne passeront pas par la 3e phase et auront la capacité de rebondir avant de subir la crise. Pour d’autres, en revanche, l’enjeu sera plus grand et l’impact plus fort.

Dans tous les cas, à des vitesses diverses, l’équilibre reviendra

Philippe Satre – Coach et consultant en management stratégique.

Communiquez avec nous au 1 844 610-4890 ou par courriel à conseillers@groupetrigone.com

voir +
0
Shares