fbpx

La cartographie de la crise

Philippe Satre - Consultant en management et coach professionnel

Alors que le dictionnaire Larousse définit la crise comme un « moment très difficile dans la vie de quelqu’un, d’un groupe, dans le déroulement d’une activité, etc. ; période, situation marquée par un trouble profond », en Chine, la crise est représentée par les idéogrammes « Wei » et « Ji », signifiant respectivement « Danger » et « Opportunité ».

Pierre Mauroy, 1er ministre de la France du 1981 à 1984, a un jour déclaré que « La crise n’est pas comme une maladie dont on ne peut sortir, elle est comme une sorte de nouvelle naissance ! » Citation prémonitoire, lorsque nous la plaçons dans le contexte actuel de la pandémie du COVID-19.

Nous traversons et traverserons des périodes de crise toute notre vie durant. Même si certaines seront, après coup, considérées comme dérisoires, d’autres, en revanche, marqueront notre vie d’une empreinte indélébile. Pour ces dernières, il y aura eu un « avant » et il y aura un « après » l’événement.

L’approche et la gestion d’une crise sont des sujets que nous abordons très souvent, dans le cadre d’un accompagnement en coaching, que ce soit à titre individuel ou au sein d’une équipe.

Aborder la crise en la définissant grâce à l’idéogramme chinois « Wei Ji » peut nous permettre d’élaborer, comme nous le faisons en coaching, la « cartographie de la crise » et d’aborder cette dernière sous un angle constructif, même si ce terme peut paraître surréaliste en fonction des circonstances… Et pourtant…

Passé le choc associé au déclenchement de la crise, les réactions épidermiques qu’il engendre, la mise en œuvre de nos mécanismes de défense instinctifs et le pic d’adrénaline qui nous permet d’agir viendra un temps d’introspection, au cours duquel nos forces et nos faiblesses apparaîtront au grand jour. Selon les circonstances, certaines forces pourraient d’ailleurs devenir faiblesses, et inversement.

Le temps sera alors venu d’explorer la situation en prenant en considération 2 questions clés :

  • Quels sont les dangers associés à cette crise, pour moi et mon entourage ?
  • Quelles sont les opportunités qui pourraient naître de la situation actuelle ?
Faire l’exercice à tête reposée (autant que faire se peut), nous permettra de sortir de l’emprise négative de la situation en nous projetant vers le futur et en clarifiant l’objectif à atteindre qui se dessinera peu à peu.

Une porte s’ouvre.

Après réflexion, et une fois identifiés les dangers potentiels et les opportunités envisageables, plusieurs autres questions se feront jour, naturellement, instinctivement :

  • Que suis-je appelé à faire ou à devenir à la suite de cette crise ?
  • Que suis-je appelé à développer chez moi, ou avec les autres ?
  • Si je réponds à cet appel, que pourrais-je devenir ?
  • Quel seuil dois-je franchir pour passer de la situation actuelle à celle que je désire atteindre ?
  • Quelles décisions dois-je prendre et assumer ?

Restera alors à définir la liste des actions/étapes à réaliser et des gestes à poser pour atteindre l’objectif.

Nous ne serons dès lors plus en état de crise, mais dans un processus de guérison et d’évolution constructive, pour nous-mêmes et ceux qui nous entourent.

Communiquez avec nous au 1 844 610-4890 ou par courriel à conseillers@groupetrigone.com

Philippe satre

Au cours de ses 25 années d'implication en management organisationnel et gestion du changement au sein d'entreprises œuvrant en technologies de l'information, Philippe a toujours mis l'humain et la communication au premier plan de ses actions et de ses priorités. Aujourd'hui coach professionnel certifié en PNL, il accompagne les organisations, les équipes et les individus dans l'atteinte de leurs objectifs de performance organisationnelle et d'évolution humaine.